Les Différents Types d'Obligations - Guide de Trading

actions bourse

Les obligations font partie des instruments appartenant à la catégorie d'investissement à revenu fixe communément appelé Fixed Income au sein de la sphère financière. Ces produits financiers permettent la levée de fonds à long terme et constituent un moyen de financement pour différents organes et institutions. Toutefois, il existe différentes variantes d'obligations. A travers cet article, nous étudions en profondeur ces instruments, leurs spécificités, ainsi que leur fonctionnement, bien que ce dernier soit quasi-similaire aux différentes variantes que peuvent présenter ces obligations.

Les obligations sont des instruments de dettes. En d'autres termes, ils valident la règle contractuelle de créancier-débiteur ; en effet, la pratique veut que l'émetteur de l'emprunt, rembourse l'investisseur, qui n'est tout autre que le détenteur de l'obligation selon les termes que préétabli l'instrument.

L'émetteur de ces obligations est le détenteur de la dette, quant à la personne qui y souscrit, elle permet d'apporter de nouveaux fonds.

Désormais, sous la tutelle de l'émetteur, ces fonds, pourront être utilisés par ces soins dans le but de financer une ou plusieurs des activités de la société. En retour, l'investisseur, percevra de sa part un intérêt fixe représentant un certain pourcentage de la dette, qui lui sera versé périodiquement et à intervalles réguliers, et ce, jusqu'à maturité. De même, quand l'obligation arrivera à terme et sera considérée comme arrivée à maturité, l'émetteur de la dette devra s'acquitter d'un montant correspondant à la somme originale de la dette, communément appelée le principal.

trader avec un broker forex français de confiance

L'émission d'une nouvelle dette et les premières transactions avec les investisseurs se font sur le marché primaire, ce marché ne représente qu'une partie du marché obligataire. Ce dernier comprend aussi le marché secondaire, dans lequel les obligations déjà émises circulent et sont négociées entre acheteurs et vendeurs.

Le marché obligataire est vaste, il excède fortement le marché des actions en termes de valeur.

Les plus grands émetteurs de dettes sont les gouvernements. Le but de ces émissions à long-terme étant de financer les dépenses d'état nécessaires au développement et au support de ces pays. Aussi, les banques et les entreprises sont considérées comme des acteurs majeurs du marché obligataire. Nous nous intéresserons plus tard aux obligations d'états ainsi qu'aux obligations de sociétés.

Naturellement, les obligations ne sont pas les seuls instruments de dettes, nous pouvons aussi mentionner les certificats de dépôt ou les bons du trésor. Les obligations se démarquent de ces derniers, par leur maturité généralement plus longue.

Avant de nous attaquer aux différents types d'obligations, nous vous proposons un résumé de quelques notions et des termes clé souvent utilisés quand le sujet de la dette obligataire est abordé.

  1. Le principal : est le montant de la dette, assumé par l'émetteur, il représente la base sur laquelle les intérêts sont calculés et par la suite payés aux investisseurs.
  2. La maturité : c'est la date à laquelle le principal doit être remboursé à l'investisseur.
  3. Coupon : il représente le taux d'intérêt que paie l'émetteur à l'acheteur de l'obligation.
  4. Le rendement : est une mesure du taux de rendement que pourrait directement percevoir un investisseur de l'obligation en question. Ce taux de rendement peut être calculé selon plusieurs méthodes, les plus communes et les plus simples étant de diviser le montant des intérêts annuels par le prix du marché de cette obligation.
  5. Prix actuel du marché : Le prix des obligations varie en fonction de leurs négociations sur le marché secondaire, et ce jusqu'à leur arrivée à échéance.

Une relation étroite lie les taux d'intérêt aux obligations : En effet, les obligations permettent un remboursement périodique d'une somme fixe. Par conséquent, elles gagnent en attractivité dès lors que les taux d'intérêt baissent et perdent de leur attrait quand ces taux augmentent. Les prix de ces instruments pourraient ainsi varier des prix d'émission, ils sont souvent considérés comme un miroir des attentes du marché par rapport aux variations des taux d'intérêt de moyen à long terme. De même, le prix de certaines obligations sera naturellement affecté par un éventuel changement de perception envers l'émetteur et par conséquent la qualité de son crédit s'en verrait remise en question. (Voir en bas : la section à propos de la notation des obligations.)

plateforme de trading metatrader 5

Les types d'obligations les plus répandues :

Dans cette section, nous allons essentiellement aborder quatre types d'obligations, respectivement :

  1. Les obligations de sociétés ; obligations dites privées
  2. Les obligations d'état ; obligations dites publiques ou souveraines
  3. Les obligations municipales
  4. Les obligations supranationales

Obligations de sociétés ou obligations privées

Traditionnellement, les sociétés peuvent lever des fonds grâce à deux méthodes : de par des obligations de sociétés faisant suite à une émission d'emprunt obligataire ou par le biais d'actions négociables.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les entreprises entreprennent de telles démarches, notamment les activités de fusion-acquisition ou encore à des fins d'expansion ; tel est le cas lors de dépenses en capital conventionnellement nommées CAPEX.

La levée de capital comprend, bien sûr, un coût. Dans le cas de financement par capital (actions), l'entreprise cède à l'investisseur des droits de vote, ainsi que dans la plupart des cas un dividende.

Quant au financement par la dette, la société s'engage à verser des frais d'intérêts aux investisseurs. Tandis que la société a le pouvoir décider des échéances de ces dettes et donc des obligations, il est conventionnel dans ce cas que les obligations aient une maturité d'au moins une année. La dette a cours à court terme est quant à elle connue sous la dénomination de papier commercial.

Le marché secondaire des obligations de société est négocié de gré à gré, cependant, certaines obligations sont directement négociées sur les marchés.

plateforme de trading metatrader webtrader

Obligations d'état

Les obligation d'état forment la dette souveraine. Ils ont par défaut une maturité de moyen ou de long terme, pouvant aller de quelques années jusqu'à plusieurs décennies. Contrairement à la dette souveraine à court terme, comme les bons du trésor américains.

Les obligations d'état les plus prisées, disposent d'ETF très liquidité, permettant ainsi une démocratisation de leur négociation pour le commun des investisseurs.

Vous trouverez ici une liste non exhaustive d'obligations souveraines :

  • US T-Bonds (appelé aussi, l'obligation longue, elle dispose d'une longue échéance, allant de 10 à 20 ans)
  • US T-notes (la dette US à moyen terme, elle présente des maturités comprises entre 2 et 10 ans)
  • UK Gilts (Ces obligations britannique existe en version moyen et long terme)
  • German Bund (instrument de la dette allemande à long terme, avec une maturité comprise entre 8.5 et 10.5 années)
  • German Schatz (connue comme le petit Bund, elle représente la dette allemande à 2 ans)
  • German BOBL (Bundesobligationen; est la dette allemande à moyen terme avec des maturités allant de 4.5 ans à 5.5 ans)
  • Obligations du gouvernement Italien (Connues aussi sous la dénomination BTP, Buoni del Tesoro Poliannuali. Elles constituent la dette italienne, leur maturité est comprise entre 3 et 30 ans)

La dette étant souveraine, sa liquidité et son risque sont en règle générale associés au gouvernement du pays en question. Cependant, ce type d'obligation est perçu comme étant à faible risque et a tendance à être liquide. Particulièrement pour des états se dotant d'une situation économique stable et rassurante à l'instar des pays du G7.

De même, il est important de noter, qu'un risque existe toujours. Prenons pour exemple, la Russie, en dépit de représenter la douzième économie en termes de volume (selon le FMI et la Banque Mondiale en 2016), à tout de même fait défaut de sa dette domestique à la fin des années quatre-vingt-dix, demandant un moratoire de sa dette étrangère (qui consiste à repousser les échéances à venir).

Obligations Municipales

Les obligations municipales sont de type sub-souverain. Aux États-Unis, les obligations qui sont émises par le gouvernement sont les "Treasury notes" ou notes du Trésor et les obligations, desquelles nous avons plus hauts un peu plus haut. En dessous du niveau Fédéral, d'autres organes du gouvernement peuvent aussi émettre de la dette, dans le but de financer leur capital et de subvenir aux dépenses. La dette émise par les gouvernements, agences ou entités locales, comme les états, villes, communes, écoles et universités, ou même les aéroports publics sont appelés obligations municipales ou pour faire plus court « obligations muni ». Le marché de la dette obligataire municipale est large, d'une valeur totale estimée à 7 trillions de dollars américains. Aux USA par exemple, les revenues qu'engendre ce type d'obligations sont souvent déductibles de la taxe fédérale et dans certains cas ils pourraient même être sujet à des déductions au niveau de la taxe de l'état concerné.

séminaires en ligne gratuits

Obligations Supranationales

Une obligation supranationale est une obligation à échéance longue, qui dépasse les frontières d'un pays. Ce type d'obligations est très similaire à la dette souveraine, et tend à avoir des notations tout aussi élevées. Un bon exemple de dette supranationale serait celui de l'émission obligataire qu'a effectuée la Banque d'Investissement Européenne ; une institution de crédit appartenant aux états membres de l'Union européenne.

Notations des obligations

Comme nous l'avions décrit, le détenteur de l'obligation est de facto en train de prêter de l'argent à l'émetteur de la dette. Quand il s'agit de crédit, une donnée clé est à prendre en considération, à savoir la fiabilité de l'emprunteur. C'est justement, à ce stade que la notation des obligations rentre en jeu. En effet, des agences de notation comme Moody's ou Standard & Poors fournissent des services de notations sur la qualité des crédits émis dans l'objectif d'aider l'investisseur dans son jugement ainsi, que sur la probabilité de l'émetteur de tenir ses engagements.

La meilleure notation étant AAA. Les obligations notées BBB ou plus, sont considérées comme "Investment grade" la meilleure catégorie possible.

Quant aux obligations ayant pour notation BB ou moins, elles, sont considérées comme High yield ou à rendement élevé, ce type de d'instruments est également connu comme "junk bond" signifiant littéralement "obligations polluriel" démontrant ainsi leur caractère spéculatif. Ces obligations, ont tendance être associées à des risques de défaut plus important. Par conséquent, ceci nuit à l'attractivité de ce type de dette, et pousse l'émetteur de la dette à s'engager à payer un coupon plus élevé afin d'encourager l'investissement.

Trader les obligations

Précédemment, nous avions évoqué l'association entre prix du marché des obligations et taux d'intérêt. Cette donnée met en lumière les contrats futurs sur obligations comme un bon moyen d'investissement, si l'investisseur dispose d'une vision sur la performance future des taux d'intérêt ou s'il souhaiterait couvrir sa position contre un risque de taux d'intérêt.

Nous offrons des contrats de différence appelés CFD sur les futurs ayant pour produits sous-jacent les obligations US à 10 ans (10 years T-notes futures), vous avez donc la possibilité de trader comme bon vous semble des contrats futures sur obligations, ainsi que des contrats de change (FOREX) à travers le système MT4.

Tout comme les cotations sur le marché de change, le prix des obligations peut être très influencés par l'actualité économique. Si vous souhaitez rester au courant des dernières tendances affectants les marchés financiers, vous devriez disposer de tous les moyens et outils nécessaires intégrés à votre plateforme de trading. Nous vous conseillons, justement, de télécharger notre application gratuite MetaTrader Edition Suprême. MT4SE est quant à elle, une expansion de l'application MetaTrader. Elle permet d'accroître et d'amplifier votre exposition à tous les indicateurs et autres outils liés à la plateforme.

L'image ci-dessous montre notre calendrier économique qui fait partie de la fonctionnalité Mini Terminal de MT4SE:

calendrier économique

Quel que soit le produit que vous cherchez à trader, que ce soit des obligations, des actions ou des paires de devises, une excellente façon de commencer est de l'essayer dans un environnement sans risque. Notre compte de trading démo vous permet de trader avec des fonds virtuels, de sorte que vous ayez un risque zéro jusqu'à ce que vous soyez confiant dans votre stratégie de trading et prêt à trader sur un compte réel.

simulateur boursier gratuit

Formation Trader:


Avertissement aux risques

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 83% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.